Nos conseils pour une sieste réparatrice

être en forme grâce à la sieste réparatrice

Lorsque la journée semble assez éreintante, un instant de détente et de repos fait le plus grand bien. Une sieste peut en effet vous aider à retrouver très vite suffisamment d’énergie pour le reste de la journée.

Pour beaucoup, la sieste représente un moment privilégié pour répondre à un besoin physiologique. Au-delà d’un simple moment de repos, il s’agit d’un moment de repos variant entre quelques minutes et quelques heures qu’une personne s’accorde au cours d’une journée. 

Toutefois, toutes les siestes ne sont ainsi pas considérées comme réparatrices. Pour qu’une sieste soit vraiment réparatrice, il y a des règles simples à respecter. Voici quelques conseils pour une sieste réparatrice.

Les différents types de sieste

Toutes les siestes ne se valent pas et ne se ressemblent pas. Chacune d’elles possède ses propres spécificités.

La micro-sieste

La micro-sieste appelée « sieste éclair » désigne une sieste assez courte offrant tout de même une sensation de récupération physique avec un effet rafraîchissant. La micro-sieste ne dure pas plus de 15 minutes, mais a l’avantage de vous offrir suffisamment de détente et de réduire le stress ressenti. 

Faire une micro-sieste au cours d’une journée particulièrement difficile vous détend, vous offre un regain d’énergie tout en optimisant votre concentration.

La sieste classique

Une sieste classique est beaucoup plus longue que la sieste éclair. Elle dure entre 30 et 45 minutes au cours de la journée. Généralement, il s’agit d’une pause qui intervient après le déjeuner pour faciliter la digestion. 

Toutefois, elle peut également intervenir au cours d’une journée de travail pour aider la personne à mieux se recentrer sur son travail et à reprendre des forces. Elle intervient surtout en cas de fatigue pour aider le travailleur à éviter la somnolence.

Quelle est la durée idéale d’une sieste réparatrice ?

En fonction du type de sieste que vous désirez effectuer, la durée peut être variable. Techniquement, une sieste réparatrice peut s’étendre de 10 minutes à quelques heures. Cela dépend surtout de l’organisme du dormeur et de sa morphologie.

Néanmoins, il n’est pas toujours nécessaire de dormir pendant longtemps pour ressentir les effets bénéfiques d’une sieste. Selon le Dr Olivier Pallanca, une sieste réparatrice peut durer entre 15 et 20 minutes

En effet, de nombreuses études établissent un lien entre les siestes trop longues et la maladie d’Alzheimer, en particulier chez les personnes âgées. En effet, plus les siestes sont longues, plus la protéine à la base de cette pathologie s’accumule dans le cerveau.

Nos conseils pour réussir sa sieste

Si la sieste est un moment essentiel pour de nombreuses personnes, arriver à trouver le sommeil pendant ces brefs instants peut être assez difficile. Voici quelques conseils qui vont vous aider à trouver le sommeil rapidement pour votre sieste.

Se déconnecter du monde extérieur

Les appareils électroniques représentent de véritables divertissements au quotidien. Si vous désirez réussir votre sieste, la première des choses est de vous éloigner de tous les écrans, téléphones, télévisions ou encore tablettes et ordinateurs. Mettez votre téléphone sur mode avion et éteignez les autres appareils. Vous pourrez ainsi profiter de votre moment de sieste sans interruption.

Faire de la méditation pour s’endormir plus facilement

Plusieurs facteurs liés à votre quotidien ou à votre vie privée peuvent vous empêcher de vite trouver le sommeil. Dans ce cas, votre esprit doit être apaisé. Et quoi de mieux que la méditation pour faciliter cet apaisement

En effet, la méditation est connue pour créer des changements physiologiques favorisant la relaxation de votre corps, mais aussi et surtout, de votre esprit. Pour un début, vous pouvez commencer par des exercices de respiration simples, dans le but de vous calmer et de vous détendre. Ensuite, peu à peu, vous pourrez également essayer le yoga. La température de votre chambre doit aussi être à une certaine température.

Les bruits blancs pour mieux dormir

Parmi les éléments susceptibles de vous empêcher de vite trouver le sommeil, figurent en bonne place les différents bruits, tant intérieurs qu’extérieurs. Divers sons peuvent être perçus par le cerveau comme dérangeants. 

Heureusement, il existe des sons qui au lieu d’être dérangeants peuvent être apaisants pour le cerveau et par ricochet, vous aider à dormir. Il s’agit des bruits blancs parmi lesquels on peut par exemple retrouver des bruits de vagues, de clapotis de l’eau, d’un ruisseau ou encore les chants d’oiseaux. Ces ondes sonores sont perçues comme zen et relaxantes, et pourront faciliter votre endormissement.

Conclusion

La sieste est un besoin physiologique qui peut intervenir à divers moments de la journée. Toutefois, pour bénéficier au mieux des nombreux avantages qu’offre une sieste, il est important qu’elle soit réparatrice. Dans ce sens, de nombreuses règles sont à suivre aussi bien pour vous aider à trouver facilement le sommeil que pour profiter de votre moment de repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *